Les Combes Saint-Sauveur
ACTUALITÉS       |       OÙ TROUVER NOTRE VIN       |       PARTENAIRES                                                                            accueil         
Les vins
 

Sur les côtes septentrionales
 
Les appellations :
 
Le Côte-Rôtie, un vignoble réputé mondialement, situé derrière la ville d'Ampuis. En descendant un peu vers l'ouest, c'est le vignoble de Saint-Joseph. Puis, de l'autre côté du fleuve, se situent ceux de Crozes-Hermitage et d'Hermitage.
Plus au sud, vers la ville de Valence, on croise le village de Cornas, ainsi que Saint-Péray et Marsanne (deux producteurs de vins blancs).
Puis, au sud de Valence, sur la Drôme, on arrive dans le petit vignoble de Brézème. Là, au sud des berges de la Drôme, les vignes se raréfient. Ce n'est qu'à Montélimar que celles-ci commencent à repeupler les terres.
 
Cépages et capacité de garde
 
Hormis les rouges, on y produit aussi des vins blancs, un vin léger (la Clairette de Die) et des vins mousseux. La plupart sont parfaits en l'espace de deux à quatre ans.
En ce qui concerne les vins rouges, la réglementation est formelle : le seul cépage à être autorisé est la Syrah. Même si, elle peut être associée au Viognier (c'est le cas pour le Côte-Rôtie) ou à la Marsanne et à la Roussanne (notamment pour le vin d'Hermitage), certains millésimes peuvent se targuer d'être des vins 100 % Syrah, comme le Cornas ou le Brézème.
Ces vins puissants ont une capacité de garde légendaire. La plupart d'entre eux, en effet, ne développent leur véritable arôme qu'après au moins 5 ans de conservation. Pour certains, comme l'Hermitage, il faut même au moins 10 ans pour que leurs qualités gustatives soient optimales. A noter toutefois que les Côte-Rôtie, Crozes-Hermitage et Saint-Joseph doivent se boire plus jeunes : deux ou trois ans suffisent.

Sur les côtes méridionales
 
Les appellations
 
Châteauneuf est, bien entendu, le site n°1 de cette zone. Sa plantation est située sur le plateau de Montredon. A côté se trouvent Gigondas et Vacqueyras, dont le paysage est dominé par les Dentelles de Montmirail.
Lirac et Tavel, sur la rive droite du Rhône, fabriquent, en grande majorité, des rosés.
Plus au sud, ce sont les Coteaux du Tricastin, les Côtes du Ventoux, les Côtes du Vivarais et les Côtes du Lubéron.
Mais, surtout, c'est par ici qu'on trouve les petits villages qui produisent les fameux Côtes du Rhône et Côtes du Rhône-villages. 171 communes y représentent à elles seules 90 % des vins rouges produits dans la zone au-dessus d'Avignon.
Enfin, Beaumes-de-Venise et Rasteau produisent des vins doux naturels, mais aussi quelques rouges.
 
Cépages et capacité de garde
 
Ici, la production est majoritairement le fruit d'assemblage : il n'est pas exclu de retrouver jusqu'à 13 cépages différents dans la même bouteille (comme l'autorise l'AOC Châteauneuf-du-pape, par exemple).
Pour les vins rouges et rosés, le cépage dominant reste le Grenache Noir, dont la proportion n'est jamais inférieure à 80 %. La Syrah et la Mourvèdre, eux, sont par contre très souvent associés dans le but de rehausser leur arôme.
En règle générale, ces vins ont besoin de peu de temps pour s'épanouir et ne se gardent pas aussi longtemps que ceux du nord. L'exception demeure pour le Châteauneuf et le Gigondas. S'ils sont déjà goûteux dès leur cinquième année, ils peuvent facilement se conserver pendant plus de 20 ans. Les blancs, par contre, ne sont pas considérés comme des vins de cave.
A savoir qu'en ce qui concerne les vins blancs, les cépages qui détiennent le monopole de l'ensemble de la région viticole sont le Viognier, la Marsanne et la Roussanne. Cinsault, Clairette et Bourboulenc sont aussi utilisés pour quelques blancs, mais surtout pour les Vins Doux Naturels et les mousseux.

Voyage en Vallée du Rhône
Les Combes Saint Sauveur
Les Combes Saint Sauveur
Esprit Saint Sauveur
Plaisir de la Vallée du Rhônes
Voyage en Vallée du Rhônes
CONTACT       |       MENTIONS légales       |       Credits